PCManFM

De LXDE.org
PCMan File Manager
PCMan File Manager.png
Développeurs Hong Jen Yee (PCMan)
Dernière version 1.2.2 (sortie le 24 août 2014)
Type Gestionnaire de fichiers
Licence Licence publique générale (GPL) GNU
Site web pcmanfm.sf.net (en anglais)

PCMan File Manager est un gestionnaire de fichiers développé par Hong Jen Yee (Taiwan) qui remplace entre autres Nautilus, Konqueror et Thunar. PCManFM est un logiciel libre sous licence GNU GPL. PCManFM est le gestionnaire de fichiers par défaut sous LXDE, qui est également développé par le même auteur en collaboration avec d'autres développeurs.

Depuis 2010, PCManFM a subi une réécriture complète de A à Z. Donc, le nouveau PCManFM est totalement différent de la série 0.5.x. Les instructions de compilation, les méthodes d'installation ainsi que les fichiers de configuration sont différents eux aussi. Référez-vous au nouveau guide de compilation et de configuration de PCManFM.

PCManFM a pour but de respecter les spécifications dictées par Freedesktop.org pour l'interopérabilité dans le logiciel libre.

Fonctionnalités

Les fonctionnalités de PCManFM incluent :

  • le support complet du gvfs avec un accès sans heurt aux systèmes de fichiers distants (capable de gérer sftp://, webdav://, smb://, etc. quand les backends correspondants sont installés) ;
  • l'affichage des miniatures pour les images (par défaut seulement pour les images en local) avec prise en charge optionnelle d'Exif ;
  • la gestion de bureau -- affiche un fond d'écran et des icônes de bureau, hautement peronnalisable, avec le possibilité d'avoir des fonds d'écran différents sur chaque bureau et sur chaque écran ;
  • des marque-pages -- emplacements sauvegardés. Vous pouvez les voir dans le panneau gauche de PCManFM. Visibles depuis les autres applications Gtk+ ;
  • un support multilingue (traduit dans différentes langues) ;
  • un démarrage en moins d'une seconde sur une machine normale ;
  • un affichage par onglets (à la Firefox) ;
  • un gestionnaire de volumes (mount, unmout et eject à condition d'avoir gvfs) avec montage automatique optionnel ;
  • le support du glisser-déposer ;
  • le glisser-déposer de fichiers avec les onglets ;
  • le support des associations de fichiers (p. ex. l'application par défaut pour ouvrir) ;
  • un affichage en icônes, compact, en liste détaillée et en miniatures ;
  • une conformité standard (suit les lignes directrices de FreeDesktop.org) ;
  • une interface claire et simplifiée pour l'utilisateur (basée sur GTK+ 2) ;
  • le support de la corbeille ;
  • un répertoire virtuel du menu des applications ;
  • l'édition complète du menu système des applications est disponible ;
  • la recherche avancée dans les systèmes de fichiers ;
  • la prise en charge complète de l'accessibilité pour les personnes handicapées ;
  • une possibilité d'avoir des options de vue différentes pour certains répertoires ;
  • la disposition personnalisable de la fenêtre principale ;
  • la prise en charge de greffons tiers ;
  • la prise en charge étendue d'émulateurs de terminal ;
  • la prise en charge des modèles de fichiers (les styles de GNOME et de KDE sont pris en charge) pour la création simple de nouveaux fichiers.

Obtenir et compiler le code source

Veuillez regarder le guide complet de compilation et de configuration pour PCManFM et libfm.

Configuration

Chemin du bureau

Si votre bureau affiche les fichiers de votre /home/ et non pas les fichiers de votre chemin de bureau réel, vous n'avez probablement pas un chemin de bureau pré-établi. Pour résoudre ce problème, faites les étapes ci-dessous (il est nécessaire d'être en mode super-utilisateur [su root]).

# mkdir ~/Bureau


# nano ~/.config/user-dirs.dirs


  • Dans le fichier en question, changez « XDG_DESKTOP_DIR="$HOME" » en « XDG_DESKTOP_DIR="$HOME/Bureau" » ;
  • Enregistrez le fichier puis redémarrez la session LXDE.

Icônes et liens du Bureau

Si vous démarrez PCManFM avec l'option « --desktop », PCManFM pourra paramétrer des fonds d'écran et activer l'utilisation d'cônes de bureau. Cependant, les liens du bureau ne sont pas complètement évidents. Voici quelques astuces.

Créer des fichiers de bureau avec l'interface graphique
  • Ouvrez le menu contextuel du bureau et créez un nouveau fichier vide avec le nom « mon_application.desktop » (choisissez un autre nom s'il existe déjà) ;
  • Effectuez un clic-droit sur le nouveau fichier, choisissez « Propriétés » et changez le nom, l'icône, la commande, etc. selon ceux voulus.
Créer des fichiers de bureau manuellement

Ouvrez les fichiers avec l'éditeur pour voir comment ils fonctionnent.

  • Regardez les exemples à l'emplacement /usr/share/applications ;
  • Un nom de fichier typique ressemble à ceci : « leafpad.desktop ». Le nom de fichier n'apparaîtra pas dans PCmanFM mais le nom définir dans le fichier à la place.
Autres conseils
  • Copiez les fichiers de /usr/share/applications dans le dossier ~/Bureau ;
  • Glissez et déposez une application depuis le répertoire spécial « Applications » sur votre bureau ;
  • Créez vos propres raccourcis en suivant les exemples d'avant, et mettez-les dans le dossier ~/Bureau ;
  • Les mêmes fichiers .desktop peuvent être utilisés pour les boutons de LXPanel (la barre des tâches). Consultez la documentation de LXPanel pour plus de détails. ;
  • Glissez et déposez un lien depuis le navigateur ou le gestionnaire de courrier électronique sur votre bureau pour créer un raccourci ;
  • Créez un modèle dans votre répertoire ~/Modèles -- le nom de fichier à la création sera le nouveau modèle de nom de fichier, le contenu sera utilisé comme modèle dans le sous-menu « Créer un nouveau… » du menu contextuel. Ci-dessous, voici un exemple de modèle.
[Desktop Entry]
Type=Application
Name=Nouvelle Application
Icon=exec
Corbeille

Si vous utilisez PCManFM pour gérer votre bureau, vous souhaitez peut-être également avoir une icône pour la corbeille. Depuis la version 1.2.0, vous pouvez simplement ouvrir la fenêtre des propriétés du bureau et cochez la case appropriée.

Avant la version 1.2.0, cela ne fonctionnait pas de manière simple. Afin d'ajouter un symbole de corbeille fonctionnel à votre bureau pour une version de PCManFM plus ancienne, suivez les étapes ci-dessous (crédits à ronniew) ;

  • Effectuez un clic droit sur un espace libre de votre bureau et créez un nouveau fichier en utilisant le menu contextuel et donnez-lui le nom « Corbeille » (à vérifier, sinon, « Trash » en anglais) ;
  • Éditez le nouveau fichier avec Leafpad ou tout autre éditeur de texte et entrez le texte ci-dessous.
#!/usr/bin/env xdg-open
[Desktop Entry]
Version=1.0
Name=Corbeille
Comment=Navigateur
Exec=pcmanfm trash:///
Terminal=false
X-MultipleArgs=false
Type=Application
Icon=gnome-stock-trash.svg
Categories=Application;Desktop;Filemanager
MimeType=text/html;text/xml;application/xhtml+xml;application/xml;application/vnd.mozilla.xul+xml;application/rss+xml;application/rdf+xml;image/gif;image/jpeg;image/png;
StartupWMClass=Pcmanfm
StartupNotify=true
  • Sauvegardez le fichier édité récemment et fermer Leafpad. C'est fini.

Notez que bien que l'icône de la corbeille dans cette solution ne peut pas suivre l'état de la corbeille (vide ou pleine). Mettez PCManFM à niveau pour une version plus récente pour qu'elle fonctionne facilement et éliminer ce contournement.

Configuration de moniteurs multiples

Depuis la version 1.2.0, tous les réglages de moniteur sont complètement indépendants pour chacun d'eux. Ainsi, si vous voulez certains anciens comportements, vous devrez faire les choses différemment.

Fond d'écran de bureau

Si vous voulez que votre fond d'écran s'étende sur tout l'écran composé de plusieurs moniteurs, choisissez alors l'option « Étirer pour remplir tout l'écran » pour le mode du fond d'écran dans les préférences du bureau et choisissez alors le même fichier de fond d'écran sur chaque bureau.

Icônes de bureau
  • Si vous voulez avoir les mêmes icônes du répertoire ~/Bureau sur chaque moniteur, régler alors simplement « Utiliser le bureau comme un répertoire (montrer les icônes dessus) par le chemin : » dans les préférences du bureau.
  • Si vous voulez avoir des icônes uniquement sur un seul moniteur, décochez alors l'option « Utiliser le bureau comme un répertoire (montrer les icônes dessus) par le chemin : » dans les préférences du bureau.
  • Si vous souhaitez avoir des icônes différentes sur chaque moniteur, utilisez alors l'option « Personnalisé : » pour « Utiliser le bureau comme un répertoire (montrer les icônes dessus) par le chemin : » dans les préférences du bureau.

Ajouter des options personnelles au menu contextuel des fichiers

Les gestionnaires de fichiers tels que PCManFM gèrent l'extension de spécification des fichiers de bureau (DES-EMA ; lien en anglais) conçu spécifiquement pour étendre les menus des gestionnaires de fichiers. Créez un fichier d'entrée de bureau personnel avec les actions nécessaires et il sera ajouté au menu contextuel instantanément. Vous pouvez le faire soit manuellement en utilisant n'import quel éditeur de texte (les fichiers devraient être placés dans le répertoire ~/.local/share/file-manager/actions), soit en utilisant une application dédiée telle que nautilus-actions-config-tool.

Créer un nouveau...

Dans le menu contextuel de répertoire, le tout premier élément est un sous-menu « Créer un nouveau… ». Vous pouvez créer différents types de sous-menus en utilisant ce sous-menu. Les types basiques sont « Dossier » et « Fichier vide ». Pour ajouter d'autres types dans ce sous-menu, vous avez besoin de LibFM à une version supérieure ou égale à 1.2.0. Vous pouvez avoir aussi bien des modèles du système que des modèles personnels affichés dans ce sous-menu. Pour afficher des modèles du système, un réglage approprié doit être activé dans les préférences. Pour utiliser vos propres modèles, vous devriez avoir un répertoire ~/Modèles (le nom peut être traduit dans le langue du système [comme ici], en anglais ce serait ~/Templates ; examinez le fichier ~/.config/user-dirs.dirs, le paramètre concerné est « XDG_TEMPLATES_DIR ») et vous pouvez placer votre propre modèle dans ce répertoire. Les styles de modèles de GNOME et de KDE sont pris en charge Le style de modèles de GNOME implique qu'un nouveau modèle de nom de fichier sera pris comme le nom de fichier dans le répertoire ~/Modèles, le contenu du fichier modèle sera copié dans un nouveau fichier. Le style de modèles de KDE implique que chaque modèle possède son propre fichier d'entrée de bureau avec « Type=Lien » où le nouveau modèle de nom de fichier sera configuré dans le champ « URL » de l'entrée de bureau et que, si le fichier mentionné dans le champ « URL » existe, son contenu sera alors copié dans le nouveau fichier.

Notez que vous devez redémarrer PCManFM si le répertoire ~/Modèles n'existait pas avant et que vous l'avez créé. Sinon, il sera ignoré par PCManFM.

Comment le changement des paramètres de vue dans une fenêtre de PCManFM affecte les autres fenêtres de PCManFM

Les paramètres qui sont toujours les mêmes pour les nouvelle fenêtres créées

Le réglage Valeur initiale
Mode de double panneau Désactivé
Mode plein écran Désactivé
Mode de vue Configuré dans les préférences
Filtre de fichiers Montrer tout

Régalges qui affectent les réglages actuel et initial pour chaque nouvelle fenêtre créée après un changement

  • Mode de panneau latéral ;
  • Mode de barre de chemin ;
  • Réglages de tri ;
  • Visibilité des fichiers cachés.

Réglages qui affectent le réglage initial pour chaque nouvelle fenêtre créée après qu'une fenêtre a été fermée

  • Taille de fenêtre ;
  • État de fenêtre maximisée.

Réglages qui affectent aussi bien la fenêtre actuelle que toute autre fenêtre ouverte immédiatement

  • Disposition de la barre d'outils ;
  • Visibilité de la barre d'état ;
  • Taille des icônes ;
  • Réglages des préférences hormis le mode de vue par défaut.

Trucs et astuces

Utilisation générale

  • Les actions de clavier suivantes fonctionneront dans le répertoire de l'onglet en cours même si le focus du clavier est sur la barre latérale ou les boutons de la barre d'outils :
    • sélectionner les propriétés du fichier,
    • menu contextuel pour la sélection,
  • Les actions de clavier suivantes fonctionneront en fonction du focus du clavier :
    • couper les fichiers sélectionnés vers le presse-papier,
    • copier les fichiers sélectionnés vers le presse-papier,
    • coller le contenu du presse-papier,
    • supprimer la sélection,
    • tout sélectionner ;
  • Toutes les autres touches mentionnées dans le menu principal fonctionnent toujours dans le répertoire de l'onglet en cours ;
  • Le menu contextuel pour la sélection de répertoire peut être appelé par le raccourci « Majuscule + Menu » ;
  • Le menu contextuel pour la sélection de répertoires peut être appelé en appuyant sur les touches de menu contextuel standards (« Menu » ou « Majuscule + F10 »). Dnas les versions1.1.x, cela peut être effectué en appuyant sur « Majuscule + Menu » à la place ;
  • On peut choisir plusieurs fichiers contigus en restant appuyé sur la touche Majuscule et en utilisant les flèches ;
  • On peut basculer la sélection du fichier sélectionné avec le raccourci « Ctrl + Espace » ;
  • La fenêtre des propriétés du fichier sélectionné peut être appelée avec le raccourci « Alt + Entrée » ;
  • Lorsque le focus du clavier est dans la barre de chemin, la touche Tabulation permet la complétion et reste toujours dans la barre ;
  • Dans la barre de chemin, la touche Entrée change le focus du clavier vers le répertoire de l'onglet en cours ;
  • Dans la barre de chemin, le raccourci « Majuscule + Tabulation » change le focus du clavier vers la barre latérale.

  • Le mode de vue (par icônes, en liste, etc.) de l'onglet courant peut être modifié dans le menu principal. Contrairement aux autres changements, celui-ci n'affecte pas les autres onglets et n'est pas mémorisé pour utilisation ultérieure.. Pour modifier les mode de vue pour tous les onglets et toutes les fenêtres, utilisez le réglage dans le fenêtre des préférences ;
  • On peut utiliser des réglages de vue indépendants (mode de vue, options de tri et option « Afficher les fichiers cachés ») pour certains répertoires en cochant une option dans le menu principal.

  • On peut l'affichage des icônes sur le bureau dans les préférences du bureau.

Lancer comme utilisateur root

On peut utiliser l'extension de spécification des fichiers de bureau (DES-EMA ; lien en anglais) afin d'ajouter la prise en charge de l'ouverture de fichiers en tant qu'utilisateur « root ». Ci-dessous, voici un exemple d'entrée de bureau qui implémente une telle fonctionnalité dans les menus contextuels de fichier et de répertoire.

[Desktop Entry]
Name = Open as Root
Tooltip = Open the folder as root
Icon = terminal
Profiles = on_folder;

[X-Action-Profile on_folder]
Name = Open as Root
MimeTypes = inode/directory;
SelectionCount = 1
Schemes = file;
Exec = gksudo pcmanfm %f

On peut remplacer gksudo ci-dessus par n'importe quelle autre application qui donne les privilèges de « root » selon celles qui sont sur votre sysème, comme gksu (Debian Squeeze) ou beesu (Fedora Core).

On peut remplacer pcmanfm ci-dessus également par pcmanfm-qt, par exemple.

Ce fichier devrait être mis dans le répertoire ~/.local/share/file-manager/actions pour prendre effet.

Les versions de PCManFM de 0.4 à 1.1 possédaient l'option « Outils > Ouvrir le dossier actuel comme root » dans le menu principal. Elle est désormais enlevée pour raisons de sécurité.

Problèmes de GTK connus

  • Des entrées non montables dans /etc/fstab peuvent induire une charge de processeur centrale de 100 % lors de la tentative de montage. Ce bogue est rapporté à GNOME. Un contournement possible est de désactiver l'option « Monter les volumes amovibles automatiquement lors du démarrage » dans les préférences. Un meilleur contournement est de retirer ces appareils de /etc/fstab ;
  • Certaines images sont grandes en taille de pixels mais petites en taille de fichier (par exemple, une image de 250 Mpixels peut facilement être un fichier d'un Mo). Donc, pour éviter une surcharge de la mémoire, la taille maximale du fichier d'aperçu est contrôlée non seulement par rapport à sa taille en Ko mais également par rapport à sa taille en kpixels..

Rapport de bogues, soumission de patchs ou demandes de fonctionnalités

Voir aussi

Liens externes