Cours accéléré sur Pootle

De LXDE.org
Aller à : navigation, rechercher

Pootle, les bases

Pootle (PO-based Online Translation / Localization Engine ; moteur de traduction et de localisation en ligne basé sur PO) est un outil facile à utiliser et rapide de réaliser des traductions. LXDE utilise des fichiers PO pour la localisation de l'interface utilisateur. La page web officielle est translate.sourceforge.net (en anglais). elle contient tous types de documentation sur les projets impliqués.

Buts

  • Fournir une interface pour les traducteurs afin de soumettre des traductions pour de multiples projets et sans tenir compte du système de contrôle de versions sous-jacent ;
  • Réduire la charge de travail habituelle d'un mainteneur de projet pour l'administration des comptes de traducteurs ;
  • Aider les traducteurs à en faire plus en faisant fi du besoin de souscrire à chaque système de contrôle de versions et apprendre leurs commandes et trucs ;
  • Encourager la collaboration entre les développeurs et les mainteneurs et ainsi augmenter la couverture des langues des projets participant.

Pont entre le code source et les traducteurs

Pootle agit comme un pont entre le code source et les traducteurs. Le type de système de contrôle de versions utilisé pour conserver le code source n'a pas d'importance. Tout ce que cet outil a besoin de savoir est :

  • où le code vit ;
  • qui est attitré pour travailler sur les traductions ;
  • si les traductions téléversées peuvent être validées automatiquement.

pootle.lxde.bsnet.se

Le matériel est offert par don par l'union des étudiants de Blekinge (www.bthstudent.se [en suédois]), l'institut de technologie de Blekinge(www.bth.se [en suédois]) et la connection à Internet est fournie par le réseau des étudiants de Blekinge(www.bsnet.se [lien cassé]). Merci à tous ceux impliqués !

Cours accéléré

Ce guide na pas pour but d'être un cours complet sur toutes les parties et fonctionnalités de Pootle. Il est ici pour permettre de se familiariser avec l'interface et l'effort de traduction.

Pré-requis

  1. Ouvrir un navigateur sur pootle.lxde.bsnet.se (en anglais).
  2. Vérifier l'existence de la langue dans laquelle on veut traduire. Si ce n'est pas le cas, contacter l'administrateur (cf. ci-dessous).
  3. Créer un compte et s'assurer qu'il est activé et qu'on peut se connecter.
  4. Obtenir les privilèges appropriés sur la langue voulue :
    1. Cliquer sur « My Account ».
    2. Cliquer sur « Settings ».
    3. Sélectionner la (les) langue(s) voulue(s) dans la boîte de sélection multiple et cliquer sur « save changes » en bas de la page.
    4. Sélectionner LXDE dans « My Projects », cliquer sur « Save changes » en bas de la page.
    5. Contacter l'administrateur pour être ajouté à la (aux) langue(s) (il doit y avoir au moins un « mainteneur » pour chaque langue afin de soumettre de traductions).
  5. Quand tout est réglé, lire la suite pour passer aux choses réelles.

Le processus de travail

C'est le même que celui illustré par le guide pour commencer la traduction via pootle.lxde.bsnet.se (en anglais).

Obtenir un compte

Dans le coin supérieur droit, cliquer sur « Register » pour remplir le formulaire. Attendre l'activation par mél et cliquer sur le lien pour activer le compte. Obtenir les privilèges (comme indiqué ci-dessus) et continuer avec ce guide.

Le projet LXDE

Sur la page principale, on peut choisir LXDE dans le menu des projets et ensuite le (les) langue(s) voulue(s) ou inversement.

001.png

La vue d'ensemble du projet dans laquelle il faut choisir une langue.

002.png

Un exemple d'effort de traduction (en l'occurence pour le finnois) commencé mais pas complet.

003.png Description des intitulés des colonnes :

  • Name : le nom du fichier ;
  • Progression : représentation graphique de la progression (le vert signifie du travail réalisé, le violet signifie des chaînes de cractères nécessitant une revue et le rouge signifie des chaînes de caractères vides) ;
  • Summary : nombre de « mots » nécessitant d'être vérifiés pour terminer la traduction ;
  • Total Words : somme du nombre de « mots » du fichier.

Mode d'édition

Cliquer sur le nom du fichier pour commencer à éditer sa traduction.

006 edit link.png

Cliquer sur le nombre à côté d'une chaîne de caractères pour la traduire.

Édition d'un chaîne de caractères marquée comme « Fuzzy » (approximative).

005 fuzzy.png

Édition d'une chaîne de caractères marquée comme « Translated » (traduite).

004.png

Édition d'une chaîne de caractères marquée comme « Unstranslated » (non traduite).

007 empty.png

Instructions supplémentaires :

  • pour sauvegarder la traduction, il faut cliquer sur le bouton marqué « Submit » (soumettre ; il n'apparaît que si les privilèges sur la langue courante sont disponibles) ;
  • les boutons « Back » (retour) et « Skip » (passer) feront passer respectivement à la chaîne de caractères traduisible précédente et suivante ;
  • cocher la boîte à cocher à côté de « Fuzzy » pour faire apparaître la traduction comme à moitié effectuée (ces chaînes de caractères ne seront pas utilisées quand le programme est lancé dans l'environnement de l'utilisateur ; c'est donc un problème majeur et un effort de traduction n'est ainsi pas terminé si des chaînes de caractères approximatives ne sont pas éclaircies) ;
  • quand on a terminé la traduction, cliquer sur l'onget « Review » (revue) puis sur « Commit to VCS » pour faire inclure les changements dans le répertoire du code.

Raccourcis et fonctionnalités secondaires utiles

Si vous souhaitez seulement obtenir les derniers fichiers PO, il faut aller dans l'onglet « Review ». On peut y prendre les fichiers individuels ou bien un fichier d'archives complet avec tous les fichiers.

Qui contacter ?

Voir la page en anglais.