LXDE:Questions

De LXDE.org
Aller à : navigation, rechercher

Sommaire

Généralités

Que signifie le nom LXDE ?

LXDE est l'abréviation de Lightweight X11 Desktop Environment (environnement de bureau X11 léger) et LX signifie aussi Linux.

Pourquoi développer un autre environnement de bureau ? N'y a-t-il pas déjà KDE, Gnome, Xfce et d'autres bons environnements ? Pourquoi réinventer la roue ?

Il existe plusieurs raisons au développement de LXDE, parmi lesquelles :

  • Bien que d'autres environnement de bureau sont bien réalisés et puissants, ils sont, par certains aspects, gros et lents. De plus, ils consomment beaucoup de mémoire vive. LXDE vise la réduction de l'appétit en ressources.
  • Tout le monde n'est pas riche sur Terre. Il faut qu'il existe un environnement de bureau agréable pour ceux qui ne peuvent pas s'offrir du matériel fantaisiste. Et nous avons la capacité de les aider.
  • Les autres environnements de bureau sont trop intégrés. Ceci implique que la réutilisation de chacune de leurs parties nécessite l'installation de nombreuses dépendances.
  • Si Windows 98 et XP fonctionnent plutôt correctement sur de vieilles machines, pourquoi un bureau GNU/Linux devrait-il avoir besoin d'un processeur à plus de 1 GHz et de plus d'un Go de mémoire vive ? Nous ne croyons pas qu'un environnement de bureau utilisable devrait nécessiter une telle utilisation de ressources. Donc, nous en construisons un nous-mêmes.
  • Parce que réinventer la roue est agréable. Et nous adorons cela ! (C'est certainement la meilleure raison.)

Je ne veux pas un environnement de bureau complet. J'ai seulement besoin d'un certain composant de LXDE. Puis-je m'en servir ?

Chaque composant de LXDE peut être exécuté indépendamment. Il n'y a donc pas besoin d'installer tout l'environnement de bureau si on ne l'aime pas. Nous gardons délibérément les composants indépendant du bureau et peu liés entre eux. C'est la principale différence entre LXDE et les autres projets.

Est-ce que LXDE monte automatiquement les périphériques amovibles (clés USB, cartes Flash, etc.) ?

Oui, il le fait. Il monte les appareils depuis /etc/fstab manuellement. Les autres (mémoires amovibles et autres) sont montés par le logiciel HAL (en anglais).

Je suis intéressé par le développement d'un module pour LXPanel. Existe-t-il de la documentation qu'on peut lire ?

On peut se référer à l'article Comment écrire des modules pour LXPanel. Il ne faut pas non plus hésiter à regarder le code source adéquat :

Comment faire démarrer une application automatiquement au lancement de LXDE ?

Il suffit d'ajouter un fichier .desktop au répertoire ~/.config.autostart ou d'ajouter les commandes nécessaires au fichier .config/lxsession/LXDE/autostart pour qu'un programme démarre pour un certain utilisateur. De façon moins commune, pour un démarrage pour le système entier, on peut éditer le fichier /etc/xdg/lxsession/LXDE/autostart.

Comment effectuer des réglages de LXDE pour le système entier ?

Pour définir des réglages pour tous les utilisateurs, il faut éditer le fichier /usr/share/lxde/openbox/rc.xml. Il sera copié dans le répertoire de l'utilisateur ~/.config/openbox/lxde-rc.xml à la connexion de la session.

Qu'est-ce que le logo de LXDE est censé être ? La main d'un sorcier maléfique ?

C'est un symbole représentant un oiseau volant rapidement. De plus, un oiseau est léger et peut donc voler.

Hein ? Je ne vois pas d'oiseau.

Oui, personne ne voit d'oiseau… C'est une hirondelle volant vers le haut et la droite.

Qu'est-ce que cela signifie ? Une hirondelle africaine ou européenne ?

Hein ? Je… Je ne connais pas ça.

Navigateur

Changer le navigateur par défaut

  • En tant que root :

# update-alternatives --config x-www-browser

  • Choisir le navigateur de son choix.

LXDE utilise simplement l'application « x-www-browser » qui est en fait un lien symbolique vers n'importe quel navigateur choisi par l'administrateur. Il en va de même pour « x-terminal-emulator ».

On peut également utiliser xdg-mime (en anglais).

Clavier et souris

Modifier les raccourcis clavier et les raccourcis de la souris

Malheureusement, ils sont configurables uniquement à la main. Il faut donc éditer le fichier rc.xml d'Openbox (en anglais).

Changer les touches d'accès rapide

Il faut éditer le fichier ~/.config/openbox/lxde-rc.xml avec son éditeur de texte préféré. Edit ~/.config/openbox/lxde-rc.xml with your favorite text editor.

Raccourci clavier pour verrouiller le bureau

  <keybind key="W-l">
    <action name="Execute">
      <command>xscreensaver-command -lock</command>
    </action>
  </keybind>

Le « W » dans « keybind key » renvoie à la touche Windows du clavier et le « l » à la touche « L ». Pour que les changements prennent effet, il faut soit redémarrer la session, soit exécuter la commande suivante :

openbox --reconfigure

Voir aussi :

Comment faire fonctionner les boutons de clavier spéciaux (sourdine, volume, luminosité d'écran, etc.) ?

Pour les boutons de volume, on peut utiliser le programme amixer qui est le « mixeur en lignes de commande pour le pilote de carte son ALSA ». Ainsi, il suffit de cartographier l'événement de clavier approprié avec la bonne commande.

Cela peut s'avérer délicat. Mais, si votre clavier est relativement standard, les boutons sont déjà pris en charge. Ils ont simplement besoin d'être cartographiés comme indiqué ci-dessus.

Comment faire fonctionner les boutons de volume du clavier ?

Si votre clavier envoie les événements de clavier standardisés suivants, vous pouvez vous contenter de copier et coller les lignes ci-dessous dans la partie appropriée du fichier ~/.config/openbox/lxde-rc.xml.

Dans l'élément <keyboard>, il faut ajouter ce qui suit :

   <keybind key="XF86AudioLowerVolume">
     <action name="Execute">
       <startupnotify>
         <enabled>true</enabled>
         <name>amixer</name>
       </startupnotify>
       <command>amixer -c 0 set Master 5- unmute</command>
     </action>
   </keybind>
   <keybind key="XF86AudioRaiseVolume">
     <action name="Execute">
       <startupnotify>
         <enabled>true</enabled>
         <name>amixer</name>
       </startupnotify>
       <command>amixer -c 0 set Master 5+ unmute</command>
     </action>
   </keybind>
   <keybind key="XF86AudioMute">
     <action name="Execute">
       <startupnotify>
         <enabled>true</enabled>
         <name>amixer</name>
       </startupnotify>
       <command>amixer set Master toggle</command>
     </action>
   </keybind>

Cela va faire que les boutons haut, bas et sourdine vont utiliser amixer (qui est probablement installé si des outils d'alsa sont installés ; pour le savoir, il faut le vérifier avec son gestionnaire de paquets). La hausse et la baisse du son seront de cinq points et la sourdine sera activée quand nécessaire.

Si vous avez PulseAudio d'installé, vous pouvez néanmoins utiliser amixer pour contrôler vos réglages de volume. Ensuite, il faut ajouter -D pulse à la commande amixer et modifier la taille du saut pour un pourcentage. Le résultat peut ressembler à la ligne ci-dessous.

amixer -D pulse -c 0 set Master 3%- unmute

Qu'en est-il des boutons lecture, pause, suivant et précédent ?

Ceux-ci sont un peu plus délicats car les commandes ont besoin d'être personnalisées pour une application audio. Voici une section exemple à ajouter au fichier ~/.config/openbox/lxde-rc.xml pour configurer le lecteur multimédia Banshee :

Dans l'élément <keyboard>, il faut ajouter ce qui suit :

   <keybind key="XF86AudioPlay">
     <action name="Execute">
       <command>banshee --toggle-playing</command>
     </action>
   </keybind>
   <keybind key="XF86AudioStop">
     <action name="Execute">
       <command>banshee --stop</command>
     </action>
   </keybind>
   <keybind key="XF86AudioNext">
     <action name="Execute">
       <command>banshee --next</command>
     </action>
   </keybind>
   <keybind key="XF86AudioPrev">
     <action name="Execute">
       <command>banshee --previous</command>
     </action>
   </keybind>

Il ne faut pas perdre de vue que ce n'est qu'un exemple. On peut consulter la page des commandes pour les autres lecteurs audio (en anglais) et vérifier le manuel (ou l'aide) du lecteur audio voulu.

Comment modifier la luminosité d'écran au clavier ?

Pour la luminosité d'écran, on peut utiliser le programme xbacklight. S'il n'est pas déjà installé sur votre système, il faut commencer par l'installer. Ensuite, on peut utiliser les lignes suivantes dans ~/.config/openbox/lxde-rc.xml, à l'intérieur de l'élément <keyboard> afin d'activer les touches de luminosité d'écran.

   <keybind key="XF86MonBrightnessDown">
     <action name="Execute">
       <command>xbacklight -10</command>
       <startupnotify>
         <enabled>true</enabled>
         <name>Diminuer la luminosité d'écran</name>
       </startupnotify>
     </action>
   </keybind>
   <keybind key="XF86MonBrightnessUp">
     <action name="Execute">
       <command>xbacklight +10</command>
       <startupnotify>
         <enabled>true</enabled>
         <name>Augmenter la luminosité d'écran</name>
       </startupnotify>
     </action>
   </keybind>

Mon clavier n'envoie pas d'événement de clavier standardisé

Si l'approche ci-dessus ne fonctionne pas, on peut essayer ce qui suit :

  1. Ouvrir un terminal ;
  2. Utiliser la commande xev ;
  3. Lorqu'une fenêtre blanche apparaît, appuyer les touches de hausse et de baisse du son ainsi que de la sourdine et ragarder le texte défiler dans le terminal. Il faut chercher quelque chose ressemblant à ceci :
KeyRelease event, serial 36, synthetic NO, window 0x2200001,
   root 0x5b, subw 0x0, time 8796167, (204,-2), root:(1391,124),
   state 0x10, keycode 121 (keysym 0x1008ff12, XF86AudioMute), same_screen YES,
   XLookupString gives 0 bytes: 
   XFilterEvent returns: False

Dans l'exemple, le clavier envoie en réalité des événements de clavier standardisés (XF86AudioMute). Avec de la chance, l'événement clavier reçu peut être utilisé tel quel dans le fichier de configuration. Si ce n'est pas le cas, merci de bien vouloir étendre cette section !

Conseil : Utiliser la commande ci-dessous pour voir uniquement les informations relatives.

# xev | egrep -o "keycode.*\)"

Multimédia

Des suggestions pour un lecteur de musique ou de vidéos léger ?

Musique

  • LXDE possède déjà un lecteur de musique minimaliste basé sur XMMS2 et appelé LXMusic.

Vidéo

Comme, pour la vidéo, il n'y a pas de lecteur intégré juqu'ici -- bien que lxine est en chantier --, il faut se reporter sur les applications de tierces parties

  • Une d'elles est gnome-mplayer (en anglais). Elle utilise les bibliothèques de MPlayer et est donc capable de lire une grande variété de formats. Son interface graphique est légère, claire et efficiente pour un utilisateur n'en demandant pas trop. Avec ses faibles dépendances et une option d'intégration avec les navigateurs internet, c'est un excellent choix.

Réseau

Quel gestionnaire de réseaux est fourni par LXDE ?

LXNM

Quels autres gestionnaires de réseaux peuvent être utilisés à côté de LXNM ?

Résolution d'écran

LXRandr est utilisé pour changer de résolution d'écran dans LXDE.

Gestionnaire de fenêtres

Comment puis-je utiliser un gestionnaire de fenêtres autre qu'Openbox avec LXDE ?

Il faut simplement éditer le fichier /etc/xdg/lxsession/LXDE/desktop.conf avec un éditeur de texte pour remplacer openbox par le gestionnaire de fenêtres voulu.

Note : Dans lxsession < 0.4.0, il faut éditer la fichier /etc/xdg/lxsession/LXDE/default à la place.

Un clic droit sur le bureau entraîne l'affichage d'un menu étrange (disparition des icônes de bureau)

Vous avez choisi d'afficher le menu du clic droit du gestionnaire de fenêtres (ou vice versa comme vous le verrez). C'est une fonctionnalité de PCManFM.

  • Ouvrir la fenêtre de préférences (cliquer sur « Paramètres du bureau » dans le menu déroulant) ;
  • Ouvrir l'onglet « Bureau » ;
  • Cocher (ou décocher) la boîte à cocher devant « Afficher les menus fournis par le gestionnaire de fenêtres lorsque le bureau est cliqué » ou, si la boîte à cocher n'est pas présente, cocher la case devant « Gestion du bureau et affichage des icônes des fichiers » ;
  • Cliquer sur le bouton « Valider » et ça devrait être bon.

Si l'onglet « Bureau » n'est pas présent, il faut essayer la commande suivante depuis un terminal pour ouvrir la boîte de dialogue des préférences directement :

# pcmanfm --desktop-pref

La barre de titre supérieure d'une fenêtre est sous le panneau de telle façon que je ne peux l'atteindre, mais j'aimerais la bouger, la fermer, ma minimiser, etc.

Il faut s'assurer que la ligne « Réserver de l’espace et l'empêcher d'être recouvert par les fenêtres maximisées » est cochée dans les réglages du panneau (clic droit sur le panneau qui est sur la fenêtre puis « Paramètres du tableau de bord »). Une fois qu'elle est cochée, toute fenêtre créée ne sera pas placée sous le panneau.

Pour récupérer une fenêtre qui est déjà sous le panneau, il faut simplement bouger la fenêtre vers le bas en pressant la touche « Alt » tout en glissant-déposant n'importe où sur la fenêtre. Sinon, on peut redimensionner la fenêtre en pressant la touche « Alt » en glissant dans la fenêtre avec le bouton droit de la souris.

Une autre solution serait d'utiliser la combinaison « Alt + Tab » pour changer le focus sur la fenêtre puis utiliser la combinaison « Alt + Espace » pour ouvrir le menu de la fenêtre, se positionner sur « Disposition » (utiliser les boutons des flèches directionnelles) et, dans le menu déroulant, choisir « Toujours au premier plan ». Cela fera que la fenêtre couvrira tout, même le panneau. Mais cela présente l'inconvénient de désormais cacher toutes les autres fenêtres.

Où copier les thèmes d'Openbox ?

Il faut les copier dans le répertoire ~/.themes directory ou dans le répertoire /usr/share/themes.

LXLauncher

Comment changer le fond (ou apparence de la barre d'onglets) de LXLauncher ?

LXLauncher utilise (dans la révision SVN 1128) trois façons de définir son interface graphique :

  • pour la barre d'onglets, le fichier de ressources propre à GTK+ ;
  • pour la couleur de fond du tableau de bord (netbooks), un réglage de couleurs RGB codé en dur ;
  • pour les types de bordures et les boutons auxiliaires (par exemple, « Revenir en arrière »), l'outil d'apparence.

Les deux premiers sont les plus difficiles à modifier. C'est pourquoi nous allons nous concentrer dessus.

Le fichier de ressources

Pour trouver le fichier gtkrc de lxlauncher, il faut regarder dans le répertoire « /usr/local/lxlauncher/ » où il est installé par défaut. Il faut s'assurer qu'on peut voir les fichiers cachés. S'il n'est pas là, il faut le chercher dans tous les répertoires avec « lxlauncher » dans leur nom. Quand on l'a trouvé, il faut ouvrir un éditeur de texte avec les privilèges du super-utilisateur. Sinon, il ne sera pas possible de l'enregistrer. Faire une sauvegarde préalable est recommandable. Une fois le fichier ouvert, on peut commencer. Les parties importantes sont les codes de couleur qui peuvent être changés. Le format d'une couleur est composé de six caractères hexadécimaux (pour de plus amples informations à propos du format des thèmes GTK, il faut se reporter ici (en anglais)). Il y a trois sections dans le fichier.

Première section de style

Celle-ci a un seul réglage de couleur ; c'est celui qui change la couleur du fond de la barre d'onglets.

Voici ce que le changement de couleur donne (c'est un simple exemple) :

Tabbarbackgroundone.jpg

Original

Tabbarbackgroundtwo.jpg

Modifié

Deuxième section de style

Elle possède deux options de couleur.

La première change la couleur de texte de l'onglet survolé, des noms n'applications sur la surface netbook et l'emplacement de la sous-page (ici, en vert) :

Tabbartwo.jpg

Original

Tabbarone.jpg

Modifié

La seconde couleur change l'apparence du texte de l'application lors du survol par le curseur de la souris :

Mouseoverone.jpg

Original

Mouseovertwo.jpg

Modifiée

Troisième section de style

Elle possède trois options -- seulement celles sans commentaire.

La première change le fond de l'onglet sélectionné, le fond de l'emplacement de la sous-page et la bordure de la surface netbook :

Tabselectedbackone.jpg

Original

Tabselectedbacktwo.jpg

Modifié

La deuxième change la couleur de texte des onglets non sélectionnés :

Unselectedtabsonlyone.jpg

Original

Unselectedtabsonlytwo.jpg

Modifié

La dernière change la couleur de fond des onglets non sélectionnés :

Backunselone.jpg

Original

Backunseltwo.jpg

Modifié

Un bon sélecteur de couleurs en ligne (avec le format de couleur hexadécimal de gtkrc) se trouve ici (en anglais).

Couleur du tableau de bord codé en dur

Cette couleur est celle de l'avant-plan (où les icônes des applications sont présentes). Dans le fichier source lxlauncher.c de LXLauncher, il faut chercher cette chaîne de caractères :

 cairo_set_source_rgb(cr, 184.0/256, 215.0/256, 235.0/256);

Les fractions correspondent à des valeurs RGB de zéro à 255 (ici normalisées sur 1). La couleur par défaut est la suivante : Foreground.jpg

Si on change les valeurs pour celles-ci :

 cairo_set_source_rgb(cr, 0.0/256, 214.0/256, 0.0/256);

on obtient la vue suivante :

Foregroundnew.jpg

LXMusic

Comment passer des arguments à LXMusic depuis un terminal (par exemple, ajouter un fichier à la liste de lecture, jouer un fichier, etc.) ?

On ne peut pas le faire directement. LXMusic est seulement un client du lecteur audio client-serveur XMMS2 (en anglais). Il faut plutôt utiliser le client en interface en lignes de commande (en anglais) qui est fourni par le paquet par défaut.

Commandes CLI (Command Line Interface ; interface en lignes de commande) basiques :

# xmms2 add filename.ogg

# xmms2 radd directory/with/files/

LXPanel

Comment ajouter un sous-menu personnalisé ou un lanceur au menu principal de LXDE ?

Pour éditer le menu, on peut utiliser un logiciel de tierce partie appelé Alacarte (en anglais). Il est écrit en Python et utilise la bibliothèque python-xdg (en anglais). Cependant, si on ne veut pas l'utiliser et faire des changements au menu manuellement, il faut éditer le fichier de configuration du menu pour chaque utilisateur. Habituellement, il se trouve dans ~/.config/menus, sous le nom « lxde-applications.menu ». Il devrait ressembler à ceci (s'il est vide ou inexistant, il suffit de copier et coller le texte suivant) :

<!DOCTYPE Menu PUBLIC "-//freedesktop//DTD Menu 1.0//EN" "http://www.freedesktop.org/standards/menu-spec/1.0/menu.dtd">
<Menu>
      <Name>Applications</Name>
      <MergeFile type="parent">/etc/xdg/menus/lxde-applications.menu</MergeFile>
</Menu>

Maintenant, si on veut ajouter, disons, le fichier lanceur README.desktop dans le menu « Accessoires », il faut modifier le texte ci-dessus pour ce qui suit :

<!DOCTYPE Menu PUBLIC "-//freedesktop//DTD Menu 1.0//EN" "http://www.freedesktop.org/standards/menu-spec/1.0/menu.dtd">
<Menu>
	<Name>Applications</Name>
        <MergeFile type="parent">/etc/xdg/menus/lxde-applications.menu</MergeFile>
        <Menu>
	      <Name>Accessories</Name>
	      <Include>
                        <Filename>README.desktop</Filename>
	      </Include>
       </Menu>
</Menu>

Pour ajouter, disons, README.desktop dans un sous menu « MyMenu » du menu « Accessoires », il faut changer pour ce qui suit :

<!DOCTYPE Menu PUBLIC "-//freedesktop//DTD Menu 1.0//EN" "http://www.freedesktop.org/standards/menu-spec/1.0/menu.dtd">
<Menu>
	<Name>Applications</Name>
        <MergeFile type="parent">/etc/xdg/menus/lxde-applications.menu</MergeFile>
        <Menu>
			<Name>Accessories</Name>
                        <Menu>
			           <Name>MyMenu</Name>
                                   <Directory>MyMenu.directory</Directory>
			           <Include>
			                       <Filename>README.desktop</Filename>
			           </Include>
                        </Menu>
        </Menu>
</Menu>

Pour l'ajouter aux autres menus fournis par LXDE, il faut modifier « Accessories » de façon adéquate.

Il faut noter la ligne « MyMenu.directory ». C'est les fichier qui fournit le nom du répertoire, l'icône, le commentaire et d'autres propriétés. Si le fichier n'existe pas, il faut le créer. Il faut ensuite le copier dans le répertoire ~/.local/share/desktop-directories avec le contenu minimal suivant :


          [Desktop Entry]
          Encoding=UTF-8
          Icon=/path/to/icon
          Name=MyMenuOrSimilarString

Ajouter une application simplement

Si on veut seulement ajouter une application aux menus fournis, il n'est pas nécessaire d'éditer les fichiers des menus. Il suffit de créer un fichier .desktop comme ci-dessous et de le sauvegarder dans ~/.local/share/applications. Il peut être nécessaire de créer ce répertoire.

Exemple :

>vi ~/.local/share/applications/idea.desktop

Exemple de fichier .desktop :

[Desktop Entry]
Type=Application
Icon=/home/jeremy/dev/tools/idea/idea-IU-95.627/bin/idea128.png
Name=Intellij Idea
Comment=Java Ide
Categories=Utility;Development
Exec=/home/jeremy/bin/idea.sh %U
StartupNotify=true
Terminal=false

La propriété « Categories » renseigne LXDE sur les menus dans lesquels l'élément devrait apparaître.

Pour plus d'informations sur la création et l'édition de menus et les réglages fins, merci de lire le fichier sur le bureau (en anglais) et la spécification de menu (en anglais) de Freedesktop.org.

Comment éditer les icônes de lancement de mon application ?

À la version SVN 975, on peut effectuer un clic droit sur l'entrée de raccourci de bureau dans le menu de LXPanel et cliquer sur « propiétés ». Ceci invoque l'éditeur de fichier de bureau LXShortcut. Avec lui, on peut éditer le fichier selon ses besoins.

Sinon, on peut éditer les fichiers .desktop dans le répertoire /usr/share/applications ou dans le sous-répertoire « application » des répertoires définis par la variable d'environnement « $XDG_DATA_DIRS » (pour voir leur commande d'invocation, il faut taper « echo $XDG_DATA_DIRS » dans un terminal). Dans la ligne « Icon », il faut mettre le chemin et le nom de l'icône comm on le souhaite (par exemple, le fichier d'icône Icon=/usr/share/pixmaps/<icon.png> peut également être en SVG).

Comment éditer la couleur des tâches dans le panneau ?

Cliquer droit sur le panneau, puis cliquer sur « Paramètres du tableau de bord », puis sur « Applets du tableau de bord », puis choisir « Barre des tâches (liste des fenêtres) » et cliquer enfin sur le bouton « Modifier ». Là, on peut modifier différents paramètres, activer les infobulles, etc. La barre aura une meilleure apparence. Des couleurs personnalisées pour les tâches nécessiteraient l'édition de gtkrc.

La couleur des chiffres de l'horloge du panneau est le noir. Mon arrière-plan est également très sombre et le panneau est transparent. L'heure n'est pas lisible clairement. Où modifier la couleur des chiffres de l'horloge numérique ?

Il faut cliquer droit sur LXPanel, puis cliquer sur « Paramètres du tableau de bord », puis cocher « Couleur personnalisée » dans l'onglet « Apparence ». De préférence, il faut choisir, une couleur plus lumineuse avec le sélecteur de couleur attenant.

J'aimerais modifier l'icône de LXDE dans le menu de démarrage. Comment le faire ?

Par défaut, il est suffisant de remplacer l'icône lxde-icon.png dans le répertoire /usr/share/lxde/images/ par la sienne. Si l'icône précédemment mentionnée n'existe pas, il faut localiser le fichier de configuration du panneau -- très probablement dans le répertoire /home/USER_NAME/.config/lxpanel/LXPANEL_PROFILE/panels/. À l'intérieur, il faut chercher une ligne avec « type = menu » et, dessous, l'emplacement de l'icône utilisée dans le menu.

Depuis la version SVN 969, il existe une façon plus simple de le faire. On peut désormais modifier l'icône du menu en cliquant droit dessus. Il faut ensuite cliquer sur « Paramètres de "Menu" » et sélectionner une icône avec le navigateur ou en renseignant manuellement l'emplacement de l'icône voulue :

Menu icon change.png

LXShortcut

Que puis-je faire si le lancement depuis un terminal ne produit rien ?

Il faut fournir au moins un de ces deux arguments à LXSHortcut :

  • -i <entrée> : pour choisir l'entrée à éditer ;
  • -o <sortie> : pour choisir le fichier vers lequel on veut créer un raccourci de bureau.

Si l'utilisation de ces deux argument ne produit toujours rien, on peut en essayer un autre : « --display=DISPLAY ». DISPLAY doit être de la forme {nom de l'hôte}:numéro_de_l'affichage{.numéro_de_l'écran} (en anglais).

PCmanFM

Est-ce que PCManFM supporte les protocoles FTP, SFTP ou d'autres pour la navigation dans des répertoires distants ?

Oui.

PCManFM et moniteurs multiples

Écran X seul (RandR et Xinerama)

Pour un écran X seul, un bureau PCManFM va recouvrir tous les moniteurs. De cette façon, on peut utiliser une seule image de bureau dont la taille est celle de l'écran combiné. Les fenêtres de PCManFM peuvent être bougées entre les différents afficheurs comme n'importe quelle autre fenêtre.

Écrans X séparés

Actuellement (au 4 mars 2012), PCManFM peut seulement ouvrir un écran à la fois.

Démarrer un serveur X séparé et utiliser PCManFM dessus

   #!/bin/sh
   # Démarrage Xnest
   Xnest :1 -name "LXDE:test" -geometry 800x600 &
   export DISPLAY=:1
   export HOME=/home/test
   export LANG=en_US.utf8
   export SHELL=/bin/bash
   export TMPDIR=/tmp/
   export PATH=/bin:/usr/bin:/sbin:/usr/sbin:/usr/bin/perlbin/site:/usr/bin/perlbin/vendor:/usr/bin/perlbin/core:/opt/qt/bin
   # Pas de fichier « core » par défaut
   ulimit -S -c 0 > /dev/null 2>&1
   export USER="`id -un`"
   export LOGNAME=$USER
   export HOSTNAME=archtower
   export HISTSIZE=1000
   # Clavier, cloche et style d'affichage : le fichier de configuration de lecture de lignes
   if [ -z "$INPUTRC" -a ! -f "$HOME/.inputrc" ]; then
       INPUTRC=/etc/inputrc
   fi
   export PS1="[\u@\h \W]\$ "
   # Chargement de la disposition de clavier, à adapter à ses besoins
   loadkeys /usr/share/kbd/keymaps/i386/qwertz/de-latin1-nodeadkeys.map.gz
   
   # Réglage du nouveau serveur X et démarrage d'une session
   xsetroot -display :1 -solid black &
   # Ceci va exécuter PCManFM en tant qu'utilisateur d'essai
   exec sudo -u test pcmanfm &

Développement

Comment jutifiez-vous le fait de dire que LXDE est léger et rapide alors qu'il utilise GTK 2 ? Cette boîte à outils est parmi les plus lourdes et les plus lentes disponibles. Pourquoi ne pas utiliser FLTK ou FOX ?

  • Personne ne veut l'utiliser s'il existe de meilleures boîtes à outils qui remplissent vraiment le besoin. L'utilisation de GTK+ 2 est un choix difficile. Le support de l'internationalisation (i18n) n'est pas bon dans les autres boîtes à outils. En dehors de la légèreté et de la rapidité, la facilité d'utilisation est également importante.
  • Pour les utilisateurs anglais, il n'y a pas de problème, mais est-ce que FLTK et FOX peuvent prendre en charge l'affichage de texte bi-directionnel ? Nous savons qu'ils supportent déjà l'UTF-8. Mais c'est seulement une exigence minimale pour l'internationalisation. Les méthodes d'entrée et bien d'autres problèmes devraient être gérés correctement.
  • Les seules boîtes à outils avec un bon support de l'internationalisation sont GTK+ 2 et Qt, parmi lesquels GTK+ 2 est plus léger (et plus rapide).
  • FLTK et FOX ne sont malheureusement pas les bonnes boîtes à outils actuellement. Avec de l'espoir, FLTK et FOX pourront avoir un meilleur support de l'internationalisation et nous commencerons alors à les utiliser. FOX 1.7 a amélioré son support de l'internationalisation. Mais il n'est toujours pas complet. Par ailleurs, il manque des fonctionnalités avancées et le support des standards de freedesktop.org à ces boîtes à outils. Un changement vers une autre boîte à outils signifierait également la nécessité de réécrire différents programmes de LXDE et ce n'est donc bon que si cela procure de grands avantages.
  • Dans certains environnements restreints -- comme les systèmes embarqués -- des compilateurs C++ compétents ne sont pas disponibles. Et les programmes avec des boîtes à outils en C++ ne peuvent pas être utilisés. GTK+ est donc un meilleur choix si la portabilité est importante. L'écriture des programmes en GTK+ est malgré tout difficile.

Existe-t-il des projets pour migrer vers GTK+ 3 ?

Lubuntu prévoie une migration vers vers GTK+ 3. Mais LXDE n'est pas encore complètement porté en GTK+. Un environnement complet en GTK+ 3 prendra donc du temps.

Où trouver un traqueur de bogues pour les composants de LXDE ?

Les composants de LXDE partage le trqueur de bogues du projet LXDE (en anglais) sur Sourceforge. Pour PCManFM et libfm, le traqueur de bogues du projet PCManFM (en anglais) sur Sourceforge est utilisé.